28/11/2005

La clef de mon cœur...

Cette nuit, j’ai failli perdre la clef de mon cœur. Je parle bien évidemment du pendentif en forme de clef que je porte souvent, et qui m’a été offert par des amis pour mes 18 ans.  La chaîne s’est détachée, mais je l’ai senti. On ne perd pas la clef de son cœur comme ça ! Imaginez, si quelqu’un avait trouvé  la clef ? J’aurais été très embêtée, car je n’aime pas dévoiler mes sentiments. Je dirais même que j’ai du mal à dire ce que j’éprouve, ça m’est difficile. De toute façon, même si quelqu’un pouvait lire dans mon cœur, il ne comprendrait pas grand-chose, car mes sentiments sont parfois confus et incompréhensibles (pas toujours, rassurez-vous !). Bon, je m’arrête là avant d’en dire trop !

 

This night, I almost lost the key of my heart. I am of course speaking about the pendant in the shape of a key, that some friends gave to me for my 18 years old, and that I often wear. The chain came undone, but I felt it. That’s not so easy to lose the key of one heart ! But if somebody had found the key of my heart, I would have been very annoyed, because I don’t like to talk about my feelings. And I would say that it is difficult for me to speak about what I feel. Anyway, even if somebody could read in my heart, he wouldn’t understand a lot, bacause sometimes my feelings are confused and incomprehensible (but don’t be afraid, not always !). I should stop telling too much about my life now.



18:22 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

27/11/2005

Stratford-upon-Avon

Yesterday we went to a trip. We first stop to Warwick to visit the castle. Then, we moved to Stratford-upon-Avon, which is most of all famous because it is the place where Shakespeare was born in 1564. Stratford is a very touristic place, where the theme of “Shakespeare” seems to be the central point of the city life.

To finish the day, we went to the Purple Turtle to have a drink.

    

 

  Le "fish and chips" traditionnel !

 

 Hier, nous avons fait une petite excursion touristique. Nous sommes allés à Warwick pour visiter un château. Ensuite, nous sommes allés à Stratford-upon-Avon, la ville natale de Shakespeare. Stratford n’est pas une très grande ville. Les habitations sont très typiques. Néanmoins, le thème principal de la ville reste “Shakespeare”.

Pour clore la journée en beauté, nous sommes allés prendre un verre au Purple Turtle, un pub du centre ville d’Oxford.


19:48 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

25/11/2005

Oh my God ! / Et j'ai mangé ça ?

 

 

Eating in a hall, eating as a student. What does that mean ? That means trying to find the cheapest food, trying to cook by yourself and experimenting some dubious mixtures without burning the whole flat, and also trying not to eat pasta or rice everyday. I was fed up with eating often the same things, and I wanted to taste something else. As I was wandering in the Tesco’s departements (the Tesco is a supermarket where you can buy food), I suddenly stopped, and thought : “Oh, this tinned food is cheap” (first point).   “Oh, I never tried it” (second point). “Why not ? Go for it!”  : thanks Deepak for this wonderful expression ! (third and last point ).

 

But, when I opened the tinned food, and when I smelt it, I realized how disgusting it was. I ate half of it the first time, but the day after, when I opened the box again, I didn’t feel strong enough to eat it a second time . So, following the advice of Bernie, I just threw it in the dustbin !

 

What maybe influenced me in a bad way was Nathalie and Chuck, who were both laughing at me : “But, this is for cats !!!”       “Are you sure you want to eat it ?”        “Blêêêêêhhh !”.

 

 

 

Se nourrir dans une résidence pour étudiants, avec un budget d’étudiant. Qu’est-ce que cela signifie exactement ? Cela veut dire essayer d’acheter ce qu’il y a de moins cher, essayer de cuisiner par soi-même, et donc expérimenter quelques mélanges douteux sans faire brûler les alentours ! Cela signifie également essayer de varier ses repas, car le riz ou les pâtes, c’est certes bon mais c’est lassant ! Je me suis donc dis : « Audrey-Laure, fais quelque chose ! ». Alors que je déambulais d’un pas motivé (attention, ironie) dans les rayons du Tesco (le supermarché du coin), mon regard s’est arrêté sur une boîte de conserve. J’ai pensé : Premièrement : « Ce n’est pas cher .»       Deuxièmement : « Je n’ai jamais essayé .»   Troisièmement : « Pourquoi pas ?»

         Mais, au moment tant attendu du repas, quand j’ai ouvert la boîte, j’ai découvert une mixture étrange et malodorante ! J’ai mangé la moitié de la boîte à contrecœur, mais le lendemain, je ne me sentais vraiment pas d’en remanger ! Alors, suivant le conseil avisé de Bernhard je l’ai tout simplement jetée.

         Les commentaires de Chuck et Nathalie ne m’ont cependant pas aidée ! Ils m’ont demandé si je n’avais pas confondu avec de la nourriture pour chats, et si j’étais vraiment sûre que je voulais le manger. Le lendemain, Bernhard a rajouté que je devais avoir l’estomac solide pour manger ça !

 

         Sans regret, et bon appétit bien sûr !




01:54 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |