21/04/2006

Syllogismes

 

Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat.

 

Un syllogisme est un raisonnement qui fonde une conclusion sur deux propositions posées comme vraies. Or, certains syllogismes ne sont pas valides, comme celui proposé ci-dessus.

Le syllogisme valide pourrait être celui-ci :

 

Tous les hommes sont mortels.  Socrate est un homme. Donc Socrate est mortel.

 

Voici également un exemple de paradoxe, dans un raisonnement qui se veut logique, mais qui aboutit à un résultat totalement incohérent :

 

Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous. Plus il y a de trous, moins il y a de gruyère. Donc plus il y a de gruyère, moins il y a de gruyère.


 

All cats are mortal. Socrate is mortal. Therefore Socrate is a cat.

 

A syllogisme is a reasoning which bases a conclusion considering two propositions established as valid. However, some syllogism aren’t valid, as the one written above. The right one could be :

 

All the human beings are mortal.  Socrate is mortal. Therefore Socrate is a human being.

 

Here is an example of a paradox in a reasoning which has as a purpose to be logical, but which results in a totally incoherent conclusion :

 

The more there is gruyer, the more there are holes. The more there are holes, the less there is gruyere. So the more there is gruyere, the less there is gruyere.

17:50 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

19/04/2006

Le monde du rêve.../ A dreaming world...

 

 

La lecture a un côté magique. Assembler des caractères les uns à côté des autres, dans un ordre bien précis, permet de créer du sens, de transporter quelqu’un dans un univers imaginaire, de transmettre des connaissances, d’informer… Pourtant, si l’on ne sait pas lire, ces caractères, qui sont le plus souvent noirs, écrits sur des pages qui sont le plus souvent blanches, paraissent très ennuyeux ! Je me rappelle, quand j’étais petite et que je ne savais pas encore lire, lorsque mes parents me racontaient des histoires, je regardais les écritures, et je me disais : « Comment peuvent-ils prendre du plaisir à regarder ça ? C’est triste, et il n’y a même pas de couleurs ! Moi, je préfère regarder les images… ». Autre anecdote : l’année dernière, je racontais une histoire à une petite fille, et je changeais ma voix en fonction des personnages qui dialoguaient. Elle m’a regardée avec de grands yeux, puis m’a demandé : « C’est écrit que tu dois faire cette voix ? ». Comme si ce qui était écrit me faisait adopter une intonation naturellement.  Et oui, quand on ne sait pas déchiffrer les mots, le monde de la lecture paraît bien étrange…

            Or, savoir lire offre des perspectives quasiment illimitées. Lorsque j’ai enfin appris à lire, j’étais vraiment émerveillée de tout ce que je pouvais découvrir, enfin. Cela me fascine, toutes ces combinaisons infinies qui peuvent mener à tous les sens possibles ! Des combinaisons de chiffres, de lettres, de notes de musique…

 


The reading has a magic aspect.To put some letters together, in a very precise order, enables to create a meaning, to transport somebody in an imaginary world, to pass down some knowledges, to inform... However, if one is unable to read, these letters, which are most of the time black, written on pages which are most of the time white, seem to be very boring ! I remember, when I was a child and when I couldn’t read yet,while my parents where telling me a story, I thought : “How can they like looking at that ? That’s monotonous, and on top of that, there are no colours ! Me, I prefer looking at the pictures...”. Other anecdote : last year, I was telling a story to a young girl, and I changed my voice depending on the characters who were conversing.  She looked at me with big eyes, then asked : “Is it written in such a way that it changes your voice ?”. As if what was written made my voice change naturally. Yes, when we don’t know how to decipher a word, the reading’s world seems very strange...

            Nevertheless, being able to read offers some quasi-unlimited prospects. When I finally learnt how to read, I was very amazed about how much I could discover, now. These infinite combinations, which can lead to any meaning, appear very fascinating to me. Whether it is letters, figures, or musical notes combinations...

 

21:59 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |

17/04/2006

 A nice walk...

Today, I went for a long walk in Oxford city. As it was Easter day, most of the shops were closed. Nevertheless, there were many people in the streets, it was very animated. There were some musicians, some people sending various things in some stands (Nathalie, there were some earings made with turquoise feathers, you remember,it was the ones you didn’t want to buy for me ! Not nice...). It was a very pleasant stroll. Below are some photos I shot today.

 


Aujourd’hui, j’ai fait une grande balade à pied dans la ville d’Oxford. Comme c’était le jour de Pâques, la plupart des boutiques étaient fermées, mais cela n’a pas empêché les gens de sortir, et les rues étaient très animées. J’ai pu y croiser des musiciens, il y avait aussi des stands avec divers objets exposés (Nathalie, il y avait des boucles d’oreille faites de plumes bleu turquoise, tu te souviens, ce sont celles que tu n’as pas voulu m’acheter, snif). Ma promenade a été très agréable. Voici ci-dessous quelques photos que j’ai prises aujourd’hui.

 

 



00:38 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (14) |  Facebook |