31/01/2006

Petite histoire...

Aujourd’hui, les règles de la bienséance exigent que l’on mette la main devant sa bouche lorsque l’on bâille. Mais savez-vous qu’au départ, ce n’était pas pour être poli que l’on faisait cela ? Au Moyen-Âge, une légende disait que l’âme risquait de s’échapper en bâillant ! Et comme c’est certainement très problématique de ne plus avoir d’âme (ceux qui l’ont vendue au diable le savent), les gens recouvraient leur bouche avec la main lorsqu’ils bâillaient !

 

Voilà pour la petite histoire…______________________________________________________________________________________ 

Today, the rules of polite society require that we cover our mouth with our hand when we are yawning. However, do you know that at first, it was not to be polite that we did that ? During the Middle-Age, a legend told that when somebody was yawning, there were a risk that his or her soul runaway ! And as it is certainly very problematical not to have soul anymore (maybe those who have sold it to the devil know it), people were very careful and put their hand on their mouth while they were yawning !

 

I just wanted to tell a little story...

23:41 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

30/01/2006

Une virée à Londres...

 

Yesterday, with Nathalie and Mika (a japanese girl), we spent the whole day in London. It is the fourth time that I have been to London since September ! The prices are very interesting (6 pounds for a return tocket from Oxford !), we have to take advantage of it !  It was a good time. London was crowded of people, because these days, the Chinese people are celebrating their new year, which will be the year of the dog. And big parads were organized in London, in Chinatown. Look at all these people !

 

Hier, avec Nathalie et Mika (une japonaise), nous avons passé la journée à Londres. C'est la quatrième fois que j'y vais depuis le mois de septembre ! (il faut dire que 6 livres l'aller et retour Oxford-Londres, ça donne envie d'en profiter !). Il y avait un monde impressionnant, à certains endroits il était même impossible de circuler ! La cause ? La célébration du nouvel an chinois, et donc l'entrée dans l'année du chien. Regardez ce monde !

 

 

 

 

Trafalgar Square

 

We also saw the Westminster Abbey, it is a huge and beautiful building, but unfortunately for us, the public visits are not permitted on Sunday !

 

Nous somme également allées faire un tour du côté de l'Abbaye de Westminster, un énorme et joli monument. Pas de chance pour nous, les visites du public sont interdites le dimanche !

 

 

Then, we finished the day in the British Museum. Is is so big ! It's impossible to look at everything carefully in only one day ! We saw some interesting things, like the Rosetta Stone. At one moment, in the museum, there were a father and his daughter (or son, I am not really sure, but the child had earings so I thought it was most probably a girl). This child was about five years old, and was drawing with a lot of care a kind of statue, or something like that. The drawing was quite well-done ! And many people stopped to look at this unusual scene !The father seemed to be proud !I liked this little scene.

In the museum, there were also a big library, with many many  many books ! Amazing !

And to finish, one last anecdote about this museum : there were a fountain where people put coins and take one wish. Two young guys were there (I'm not sure, but maybe there were Russian ?), and one of them was posing for the photo : he threw his coin in the air for the photo...but the coin did not fell in the fountain ! And Nathalie was laughing so much ! The guy said "Well, bad luck, yes". He was maybe a little bit ashamed, perhaps because Nathalie (especially her), Mika, his friend, and me, were laughing ! So he threw the coin again, and that time it fell in the right place...and everybody applaused ! Whew !

 

Puis, nous avons fini la journée au "British Museum". Il est immense, c'est impossible de tout regarder avec attention en une journée à peine ! Nous avons vu pas mal de choses intéressantes, comme par exemple la pierre de rosette. dans le musée

À un moment, j'ai vu un père et son enfant (je crois que l'enfant était une fille car il avait des boucles d'oreilles, mais je ne pourrais pas l'affirmer...). Cet enfant, qui devait avoir environ 5 ans, était en train de dessiner avec beaucoup d'attention une sorte de statue. Et le dessin était plutôt réussi ! Beaucoup de gens s'arrêtaient pour observer cette scène insolite, et le père semblait plutôt fier ! J'ai bien aimé cette scène.

Nous avons aussi vu la bibliothèque immense du musée, c'est incroyable, tous ces livres rassemblés au même  endroit !

Et pour finir cet article, une dernière anecdote : dans ce musée, il y avait une fontaine où les gens jettent des pièces pour faire un vœu : deux jeunes (peut-être russes ?) étaient au bord de cette fontaine, et l'un deux a jeté sa pièce en l'air au moment où son ami le prenait en photo : le problème, c'est que la pièce n'est pas tombée dans la fontaine ! Nathalie était pliée en deux, et lui disait :"Hum, mauvais présage"...). Il avait l'air un peu gêné, peut être car Nathalie (c'est elle qui riait le plus), son ami, Mika, et moi rigolions ! il a lancé la pièce une seconde fois, et elle est tombée au bon endroit, sous les applaudissements ! Ouf !

Me, Nathalie, Mika

 

 

 

 

 

15:22 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/01/2006

Just smile !

 I’ve already posted about the power of dreaming, so now I will post about the power of smiling. In the city, people don’t often smile to the people they pass. They often do as if they had not notice you. Maybe because they are sad, or scared to be judged, or scared to appear to vulnerable... I don’t know. Maybe they are simply in a bad mood. But when you smile to these people, often they smile in return (I have tried), ans often they seem happy to have received a smile, because it tends to be rare in this society more and more individualist.  So perhaps people don’t smile because they are scared of the image they could give.  When I am in the street, I sometimes smile to people, but not always too.  Why ? I don’t really know. It depends on how I feel at the right moment. I think that the most important is to be natural, not to try to think to much (“if I smile he will think that bla bla bla...Whereas me I just want to be sympathic... Or this person will think I am crazy...Bla bla bla”). So, if you want to smile, don’t prevent you to do it, because that’s so pleasant to receive a smile !  If you don’t want to smile, so don’t do it. Just be yourself. I think that today  -and that’s a shame-  people are less and less natural and spontaneous : they think too much about the picture they want to show to the others, what will be the impression they give.

 

I have also noticed that people are more smiling in the countryside. In France, I live in a small village, and when I’m walking in the forest, each person I see say “Hello” to me. But this is not true only in my village, but in the places where there is nature, where maybe people are more relaxed. Maybe the city is considered by many  people as the “jungle of the modern times” ?

__________________________________________________________________________________________

 

J’ai parlé dans un de mes articles précédents du pouvoir du rêve, et bien maintenant je vais parler du pouvoir du sourire. En ville, les gens ne sourient pas souvent aux passants qu’ils croisent. La plupart du temps, ils les ignorent, font comme s’ils n’avaient rien vu. Peut être parce qu’ils sont tristes, ou qu’ils ont peur d’être jugés ou de paraître vulnérables… Je ne sais pas. Peut-être qu’ils sont tout simplement de mauvaise humeur.  Par contre, quand on sourie à quelqu’un, on reçoit presque tout le temps un sourire en retour (j’ai testé). Et ces gens semblent heureux d’avoir reçu ce sourire, car cela se fait rare dans une société qui est de plus en plus individualiste. Donc peut-être que les gens ne sourient pas car ils ont peur de l’image qu’ils pourraient donner. Quand je suis dans la rue, je sourie quelquefois, mais pas tout le temps. Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment. Ça dépend de comment je me sens sur le moment. Je pense que le plus important est de rester naturel, et d’essayer de ne pas trop se poser de questions “si je sourie il pensera que bla bla bla…alors que je veux juste être sympathique bla bla bla…”). Alors, si vous voulez sourire, souriez, ne vous en empêchez pas, c’est tellement agréable de recevoir un sourire ! Si vous ne voulez pas sourire, et bien ne le faites pas. Soyez juste vous-même. Je pense qu’aujourd’hui –et c’est dommage- les gens sont de moins en moins naturels et spontanés : ils se préoccupent trop de l’image qu’ils veulent donner.

 

J’ai également remarqué que les gens sont plus souriants à la campagne. En France, je vis dans un petit village, et quand je me promène dans la forêt, tous les gens que je croise me saluent. Et cela se vérifie partout où la nature est présente, peut-être car les gens s’y sentent plus détendus. La ville est peut-être considérée par beaucoup comme “la jungle des temps modernes” ?

 

 

20:31 Écrit par Audrey-Laure | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |